BIENVENUE

summermovedon1
avec l'aimable autorisation de :
www.BREYETTE.com

 

Présentation

Films à voir ou revoir


15
   
114

139

140

28

33

40

83

53

54

4

45

Docteur Quiqui-Lanouille

5zubsz5tPose tes questions au docteur Quiqui-Lanouille en oubliant pas que la réponse sera avant tout faite d'humour...

Les délires du docteur Quiqui-Lanouille

COMMENTAIRES

LÂCHE TES COM'S
x9lbh1dc
Samedi 29 novembre 2014 6 29 /11 /Nov /2014 09:13

6a00d83451cc7469e201b8d090186f970c-500wi.jpg

source photo :BeautifulMag.com

 

Promenons-nous dans les bois... et puis les culs nus s'en viennent, les torses de centaures envahissent les bois pour nous défriser la choucroute.... Dites-vous bien les Loulous,  qu'une telle rencontre, même au bois de Boulogne, se veut plutôt un rêve qu'une possibilité. Décidément, ce genre d'appolon restera la propriété du papier glacé de magazines et que de magazines... En voir un pareil en allant faire votre jogging, encore peut-être, mais apparament pas dans cette tenue. A la limite dans les grandes villes d'Allemagne ou les nudistes sont plutôt appréciés, vous pourrez trouver des cul nul et exhiber votre vermisseau, mais guère ailleurs. La tolérence aux culs nus, oui, mais qu'en certains endroits, certains pays... Pour la petite histoire, je vous ferait remarquer que les nudistes ont été interdit à San Francisco il y a de celà à peine une année. Qui a dit que nous avancions dans une société de plus en plus tolérante et ouverte ???

PHOTOSNUS-2083.jpg

sources : http://lesdechant.blogspot.ch/2013/02/fin-de-la-nudite-san-francisco.html

 

Par ZIZI PREMIER. - Publié dans : chroniques du zizi
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 26 novembre 2014 3 26 /11 /Nov /2014 20:09

Merci à Marion qui me rapelle combien l'herpès peut être un problème, et que j'ai semble-t-il, oublié de mentionner  dans "Le zizi et ses maladies".

Sachez les Loulous que l'herpès génital est la 4ème IST la plus fréquente au monde et concerne plus de 13% des hommes en France ? Cela reste une belle vacherie dont on se passerait bien, mais allez donc savoir pourquoi, il semble que les boutons de fièvre soient plus faciles à chopper que les amourettes un peu sérieuses. Comme quoi les petites bêtes auront toujours le dernier mot sur cette terre.Qui ne s'est pas moqué bêtement d'un frère ou d'un cousin ayant un bouton de fièvre. Même si ça fait rire tout le monde, nous sommes déjà sans le savoir, face à une infection nous faisant un pied de nez. Une belle vacherie qui une fois attrapée, aura toutes les chance de vous revenir un beau jour alors que vous pensiez l'avoir éradiquer à coup de gels miracle. Oui les Loulous, même si certains souriront en se revoyant se moquer de leur grand frère lorsqu'ils étaient tout petit, n'oubliez pas à qui vous avez à faire et dites-vous que personne n'est à l'abri...

Joe1

Voici ce qu'en dit Doctissimo

On estime que l'herpès génital, concerne environ deux millions de personnes en France. Si le premier contact de l'organisme avec le virus passe inaperçu dans 90 % des cas, en revanche lorsqu'il se déclare, il se manifeste généralement par des signes très douloureux.   

L'herpès génital est une maladie sexuellement transmissible provoquée par un virus, l'herpès simplex virus. Les crises récidivantes peuvent être à l'origine de douleurs et d'inconfort qui altèrent la qualité de vie.

Savoir reconnaître l'herpès génital

Les symptômes de l'herpès sont présents dans 10 % des cas seulement. Ils sont très douloureux au niveau du site de l'infection (sexe, fesses, cuisses) parfois accompagnés de fièvre, de maux de tête et de douleurs au ventre.

Chez la femme : Cela commence par des démangeaisons, des brûlures, des picotements. Des douleurs peuvent être ressenties au passage de l'urine. Une rougeur apparaît au niveau de la vulve, suivie de vésicules (ou petites cloques), groupées en bouquet. Puis, ces cloques chargées de virus se rompent et provoquent des petites plaies à vif, parfois très douloureuses. La cicatrisation n'intervient qu'au bout de 2 ou 3 semaines et la croûte qui s'est formée tombe. Les symptômes peuvent être accompagnés de pertes vaginales.
Chez certaines femmes, l'herpès peut être localisé dans le vagin et même sur le col de l'utérus, ce qui rend le diagnostic difficile, car les signes ne sont pas visibles à l'oeil nu.

Chez l'homme : Chez l'homme, les symptômes sont souvent moins douloureux et la guérison plus rapide (une dizaine de jours). Les zones touchées se situent en général sur le pénis et le prépuce (repli de peau qui recouvre le gland de la verge).
L'herpès peut également se situer sur la petite région cutanée située entre les deux. Il est particulièrement gênant et long à cicatriser lorsque les lésions se trouvent sur les testicules.

Le diagnostic

Seul le médecin peut établir un diagnostic fiable. En effet, l'herpès peut être confondu avec d'autres maladies touchant les organes sexuels (mycose, infection urinaire, autres MST...) car les symptômes sont proches.

Pour savoir si on est porteur du virus, il existe deux méthodes : par prélèvement à l'aide d'écouvillons (sorte de grand coton tige) frottés sur les lésions puis mis en culture et/ou à l'aide d'une prise de sang.

Il est important de consulter votre médecin dès l'apparition des premiers symptômes ou devant toute lésion douloureuse, irritation, ou simple gêne au niveau des organes sexuels car tout retard dans la consultation peut rendre le diagnostic plus difficile.

Les modes de transmission

Le premier contact de l'organisme avec le virus de l'herpès génital se produit lors d'un rapport sexuel, avec ou sans pénétration, avec une personne présentant des lésions herpétiques sur le sexe, les fesses ou les cuisses ou simplement porteuse du virus, sans symptôme. En cas de bouton de fièvre, un rapport sexuel mettant en contact la bouche avec le sexe peut être à l'origine d'une transmission du virus présents sur les lèvres aux parties sexuelles du partenaire. C'est le cas de 1 à 30 % des herpès génitaux. L'inverse est également possible.

Une maladie à récidives

Une fois le virus contracté, il reste à vie dans l'organisme, caché dans un ganglion nerveux au bas du dos. Là, il y élit domicile à vie. Il ressort plus ou moins régulièrement, reprend le même trajet nerveux qu'à l'aller et réapparaît là où il a été contracté : ce sont les poussées d'herpès, appelées aussi "récidives" ou "crises" dont la fréquence et l'intensité varient d'une personne à l'autre.

Les complications de la maladie herpétique

Les complications de la maladie herpétique peuvent parfois être graves, notamment si les yeux sont contaminés ou lors d'une grossesse si le bébé est contaminé par la mère lors d'un accouchement, avec des conséquences graves pour le nouveau-né.

Une prise en charge particulière

L'herpès génital n'est pas une maladie honteuse. C'est faussement rassurant de se dire que l'on connaît bien son partenaire et qu'on ne risque rien : votre partenaire peut parfaitement vous transmettre le virus sans savoir lui-même qu'il en est porteur. Si, malgré tout, la culpabilité devient envahissante ou si les poussées d'herpès deviennent trop gênantes, il est souhaitable de pouvoir en parler avec votre médecin traitant. La consultation est confidentielle.

Diagnostic et traitement

Tout retard dans la consultation peut rendre le diagnostic plus difficile. Il est très important de consulter son médecin dès l'apparition des premiers symptômes.

Des traitements efficaces existent pour limiter la douleur, la fréquence des crises et réduire la contagiosité. Plus ils sont instaurés rapidement, plus ils sont actifs. Il faut donc consulter son médecin dès l'apparition du moindre symptôme voire même en cas de doute sur une éventuelle contamination.

N'oubliez pas que l'apparence est une chose, la confiance en est une autre. Derière le plus beau des adonis, il peut se cacher un MST.

1

Alors faites attention les Loulous et partez couvert. Encore un grand Merci à Marion et en espérant que cet article vous aidera.

sources : http://www.doctissimo.fr/html/dossiers/herpes/sa_4801_herpes_genital.htm

 

Par ZIZI PREMIER. - Publié dans : Le zizi, ses maladies et ses bobos
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 28 octobre 2014 2 28 /10 /Oct /2014 18:29

6a00d83451cc7469e201a73e01e3e9970d-500wi.jpg

Par ZIZI PREMIER. - Publié dans : Les beaux zizis
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 28 octobre 2014 2 28 /10 /Oct /2014 17:24

 

 

Par ZIZI PREMIER.
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 28 août 2014 4 28 /08 /Août /2014 17:57

6a00d83451cc7469e201a73e03e0ab970d-500wi.jpg

Par ZIZI PREMIER. - Publié dans : Les beaux zizis
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

CHARTE DU ZIZIBLOG

                   
                                                         
 

Bienvenue aux zizis de tous glands confondus ! Pour commencer, je vous invite à bien lire ce qui va suivre et ce, avant même d’aller plus loin dans les catégories et autres articles.

 

Bienvenue donc à ziziland, un blog exclusivement parlant de et aux zizis. Mais ceci ne veut pas dire que les abricots ne sont pas admis. Que nenni ! Nous sommes tolérants à ziziland et qui sait, peut-être que venir sur le site, pourra aider certaines filles à mieux comprendre le monde des garçons.

 La première chose à savoir et afin de n’avoir aucune démêlée avec la justice, est que le moteur premier de ziziblog est l’humour. Pour ceux qui en seraient dépourvu, je crains qu’il ne vous faille changer de crèmerie.

 Lorsque vous voulez vous manifestez ou témoigner (tous les témoignages, anecdotes, conneries et blagues sont les bienvenues du moment qu’il y ait un rapport avec le zizi) Je vous conseille de vous nommer p.ex. zizi premier ou tout autre pseudo.

 A ziziland, il n’y a aucune ségrégation ni aucun racisme quel qu’il soit. Que les zizis soient gros, petits, joufflus ou maigrelets. Qu’ils soient timides ou extravertis, durs ou mous, vous êtes tous les bienvenue.

  Ziziland n’est pas un dépotoir de ramassis d’insultes ou toute autre forme d'intolérance à l’égard de nos zizis. Tout zizi non conforme ne suivant pas la charte et voulant entamer le moral de nos zizis sera expulsé et interdit de ce blog à jamais !

 Ziziland se veut une plateforme de témoignages, d’expériences relatés, de problèmes et de questions à gérer, sans pour autant être un centre de thérapie ou le cabinet de sexologue. Je vous renvoie au moteur de ziziland qui n’est autre que l’humour et non la moquerie méchante.

 Ziziland parle de zizi et pas mal de zizis qui aiment les autres zizis, que vous le sachiez.

 Ziziland est un endroit ou les jeunes zizis pourront y trouver un coin calme ou venir se divertir et pourquoi pas, y trouver quelques réponses à travers les articles humoristiques et les quelques liens sérieux pouvant les aider.

 Ziziland n’est pas responsable des zizis prenant tout à la lettre et ne comprenant les termes de cette charte qui je le répète pour la troisième fois, n’est basée que pour et sur l’humour.


Bienvenues donc à tous les zizis rieurs et autres amis des zizis. Ce site est à vous et pour vous. Relaxez-vous donc, et aller piocher quelques infos et intox ici et là. Vos dessins humoristiques sont les bienvenues tout comme je l’espère, vos nombreux commentaires.




  http://www.ligneazur.org/sante-sexuelle/comment-je-me-sens

NOTE DU ZIZI FONDATEUR

 

Note du Zizi fondateur   

           

                                                         

 


Pourquoi ziziblog ?

Parce que adolescent, j’aurais bien aimé pouvoir trouver un site me donnant des réponses avec humour, ou du moins, me faisant me sentir bien avec mon zizi et ma sexualité ou tout ce que cette dernière me posa comme problèmes en un âge, ou je me serais bien passé ce genre de questionnement.

 

Trop d’ados mais pas seulement car ce n’est pas qu’un site pour les jeunes mais pour tous les hommes, ne savent pas vers qui ou quoi se tourner en tant qu’homo et cela peut même, dans les situations les plus extrêmes, tourner au drame. Inutile de rappeler les chiffres, je ne vais pas faire ici de surenchère dans ce qui ne devrait plus être un problème aujourd’hui, mais nous ne pouvons ignorer le malaise de certains jeunes en proie à de virulentes émotions, parce qu’ils ne sont pas comme tout le monde. Parce que leur « déviance » sexuelle les incommode. Et je pense tout particulièrement aux jeunes des cités ou l’homophobie y est malheureusement bien plus virulente qu’ailleurs.

 

Si ce site n’a pas la prétention de sortir la tête de l’eau des plus démunis face à toutes ces questions et cette raison d’être qu’ils ont toutes les peines à accepter, il se veut peut-être et je l’espère, être une échappatoire pour un instant et pourquoi pas, une réponse à l’isolement qu’ils pensaient être fatidique et inévitable.  

Non les zizis, vous n’êtes pas seuls et dites-vous bien que personne n’a à vous juger parce que vous aimez d’autres zizis !

 

Vous trouverez sur ce site, des courts métrage traitant de toutes sortes de choses ou n’étant qu’une distrayante fiction, des articles en tous genres (taille du zizi, zizi d’ailleurs, questions au docteur Quiqui-Lanouille, etc…), quelques photos de beaux gosses, des liens avec différents sites plus sérieux pouvant mieux vous conseiller, ainsi que plein d’autres choses….

Surtout ne vous gênez pas, commentez et témoignez ! Dites-vous que votre zizi’s story peut mine de rien, adoucir l’enfer qu’endurent d’autres zizis…

 

 

Derniers Commentaires

Calendrier

Décembre 2014
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
<< < > >>

Créer un Blog

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés