Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bien sûr, pour qu’un zizi lève comme il faut et soit bien dur, mieux vaut-il qu’il soit motivé pour çà. Le physique que notre cerveau va lui faire voir suffit en général, à le laisser se déployer de toute sa longueur, mais il peut arriver que d’étranges sensations nous envahissent sans qu’on ne comprenne vraiment d’où elles viennent ni pourquoi elles nous font pareil effet. Ce trouble-là, s’il peut vous rendre la quéquette toute dure, peut également vous la faire ramollir aussi sec, après qu’elle eut craché.

Dites-vous qu’un effleurement, un titillement, une caresse, un baiser sont tous aptes à faire lever fièrement votre poireau et ce, en quelques mouvements.
C’est   m é c a n i q u e ! Et oui, on ne le redira jamais assez…. Mais ça veut dire quoi exactement ces conneries ?

 

Ça veut surtout dire, qu’un chatouillis, le moindre même chatouillement pourra engendrer un magnifique tromblon dans le pantalon et rendre bien étroite la plus spacieuse des culottes. Si, si ! En d’autres termes, un homme peut s’exciter par simple frottement ou en étant simplement branlé ou se branlant. Le malaxage, massage ou appelez cela comme vous le voudrez peut rendre prêt à l’emploi de l’amour notre zizi sans pour autant que l’on éprouve le moindre sentiment à l’égard du corps nous faisant face, à moins qu’il ne soit dans notre dos, mais cela n’a jamais guère troublé qu’un minimum de garçons, surtout lorsqu’ils trempent dans la testostérone et dégoulinent d’hormones toutes bien décidées à en découdre avec la jouissance et les sensations que cela procure.

Comment çà, pas besoin d’être amoureux pour bander ? Et bien….. et après un millième de secondes de réflexion : non !  Pas besoin d’être fleur bleu. La nature, que voulez-vous….

 

 

Mais regardons un peu plus sérieusement ce qu’en dit l’excellent site :  http://www.doctissimo.fr/html/sexualite/education/se_1342_organesm.htm

 

Les organes génitaux masculins :


Les organes génitaux masculins sont les principaux caractères sexuels de l'homme. La partie visible est formée du pénis et des testicules.

 

 



Le pénis


Le pénis est l'organe génital caractéristique de l'homme. Il est traversé par un canal, l'urètre, qui sert à la fois au passage de l'urine et du sperme. Le pénis est principalement constitué de deux corps caverneux et d'un corps spongieux. Lorsque l'homme est excité sexuellement, ces organes se gonflent de sang : c'est l'érection. La longueur du pénis varie selon les personnes (13 à 15 centimètres en moyenne), mais la taille n'a aucune influence sur la qualité de l'acte sexuel.

Le gland : une zone sensible

Le gland, c'est l'extrémité en forme de cloche du pénis. C'est une zone très sensible aux stimulations mécaniques provoquées par l'acte sexuel. Au bout se trouve un orifice, le méat urétral. Le gland est recouvert par une peau : le prépuce. Lors de l'érection, cette peau reste en arrière, et le gland se découvre. Ce prépuce est relié au gland par une membrane appelée le frein.

Les testicules : l'usine à spermatozoïdes

Les testicules sont le siège de la fabrication des spermatozoïdes. Ils sont au nombre de deux, contenus dans un sac, appelé scrotum, qui peut se contracter.


Le système génital de l'homme

Ils ont la forme d'œufs de 2,5 centimètres de large sur 3,5 cm de long en moyenne. Si les testicules sont placés en dehors du corps, c'est parce qu'ils doivent être à une température légèrement inférieure à 37 degrés, pour fabriquer les spermatozoïdes. Ils sont également responsables de la sécrétion d'une hormone : la testostérone. C'est elle qui est à l'origine du développement des caractères sexuels secondaires masculins (poils, musculature...).

Raison pour laquelle il faut se vider les couilles et pour parler franco, de temps à autres voir le plus souvent possible.

 

 

 

Tag(s) : #Le zizi comment ça fonctionne

Partager cet article

Repost 0